Eléments de langue japonaise appliqués à KOR

par TCV, aidé par Jean_Meyrand (forum KOR)

                                                                       mise à jour du 4 mars 2005

                                                                       mise à jour du 15 mai 2005

                                                                       mise à jour du 30 octobre 2014 : mise en place d'ouverture de nouvelle fenêtre sur les liens

                                                                       mise à jour du 31 octobre 2014 : mise à jour du lien pour Hepburn, corrections pour Apples, Sesame Street et Bakumatsu Rashamen-musume Jyoushi                      

 

 

1) Le titre du premier film de KOR

 

Le premier film de KOR s'écrit en japonais あの日に帰りたい , ce qui transcrit en rômaji, donne anohinikaeritai.

On doit ensuite faire une découpe par mots pour faire la traduction avec un dictionnaire japonais -> français.

あの "ano" -> ce, mais avec un éloignement par rapport au locuteur qu’on traduit par ‘’là-bas’’ (voir aussi ‘’sono’’)
"hi" -> jour
"ni" -> à
帰り "kaeri" -> retourner / revenir
たい "tai" -> vouloir / aimer faire
 
Ainsi la transcription la plus exacte est "ano hi ni kaeri tai", la traduction française la plus correcte est "Je veux
revenir à ce jour-là", le "-là" renforce le démonstratif pour indiquer l’éloignement.
 
Ecrire "anohi" ou "ano hi", "kaeritai " ou "kaeri tai", pour un Japonais n'a pas trop d'importance, qui est habitué à
bien détacher les syllabes lors de leur prononciation (et ici il n'y a pas d'intonations particulières). Ce qui compte,
 ce sont les caractères utilisés et leur association.
 
"hi" peut se transcrire  ou  
Mais dans le premier cas, c'est le jour et dans le second cas, la lumière du soleil.
Toute la difficulté du japonais parlé est dans l'ambiguïté d'interprétation des syllabes. C'est pour cela que le
rômaji qui nous semble a priori plus accessible entraîne des erreurs de traduction, car une bonne traduction doit
se faire à partir du texte en caractères japonais !!
 
On peut même faire la distinction entre
あの日に帰りたい 。 = "je veux revenir à ce jour-là."

あの日に帰りたい です。 = "je voudrais revenir à ce jour-là."
 
Dans le deuxième cas, la terminaison です ("desu") renforce la politesse de la forme neutre "kaeritai" et
correspond en français à l’usage du conditionnel qui marque dans certains cas simultanément la politesse et le
souhait.

2) La légende du poster d’Izumi Matsumoto

 
Dans le tome 2 du manga japonais en version tankoubon (18 volumes chez Jump Comics), Izumi Matsumoto
(représenté par le Kappa) a dessiné sur les pages 182 et 183 une vue de dessus de son atelier. Son bureau se
trouve en haut à droite, et devant lui se trouve un poster avec la légende suivante.
 
フィービーケイツ
のポスタ

"no" exprime l'appartenance avec la personne ou l’objet déterminé en tête de phrase
ポスタ "posutaa" -> poster

Pour identifier le nom, c'est du katakana
フィービーケイツ -> Fiibii Keitsu, soit la transcription japonaise de Phoebe Cates
 
La transcription japonaise permet d’avoir une prononciation similaire, mais en terminant les syllabes par une
voyelle.
 
Il est à noter que la taille des caractères a son importance
フィ se lit "fi", alors que フイ se lit "fui".
フォ se lit "fo", alors que フオ se lit "fuo".
 
Le site anglais suivant explique les règles d’usage du katakana :
http://japanese.about.com/blkatakana.htm
 
Jean m’a signalé une autre règle assez importante pour éviter bien des erreurs : lorsque que le kana  est suivi
d'une voyelle あ い う え お, on doit indiquer le changement de kana par une apostrophe lors de l'écriture
en rômaji, et ce afin d'éviter la confusion avec な に ぬ ね の. 
C'est très important pour les patronymes notamment. 

exemple:
単位 たんい   (en rômaji : tan'i = l'unité, l'unité de valeur)
     たに      (en rômaji : tani = la vallée)
 
L'emploi de cette règle doit être quasi-inexistant pour les katakana, en raison de la faible probabilité d'apparition
des couples de kana  +     .
 
Il est également à noter qu’il existe plusieurs systèmes de codification pour transcrire le japonais en caractères
latins.
En kunrei-shiki, on transcrit les voyelles longues par des tirets ou des accents circonflexes, ici par exemple fi-bi-
keitsu (notation directe où  est transcrit par un tiret) ou fîbî keitsu (notation AnimeLand).
 
Pour éviter les caractères accentués qui ne passent pas toujours bien à l'affichage, c'est fiibii keitsu qui
s'impose.
 
Dans la codification Hepburn (utilisée dans des dictionnaires Japonais / Anglais), on indique avec un tiret au-
dessus de la voyelle son allongement (le tiret s’appelle alors un macron).
 
Pour la définition du système de codification Hepburn, ceux qui veulent en savoir plus consulteront :
http://www.japan-101.com/language/hepburn_system.htm
http://www.wordiq.com/definition/Hepburn
 

3) Le titre de la chanson d’ouverture de la troisième saison

 
Cette chanson s’écrit en japonais 鏡の中のアクトレス
et se transcrit en rômaji par « Kagami no naka no akutoresu »
 
‘’Akutoresu’’ est la transcription japonaise du mot anglais ‘’actress’’ (‘’actrice’’). Il est d’ailleurs écrit en katakana.
アクトレス
a ku to re su
 
Venons-en au sens exact de chaque mot
 ‘’kagami’’ signifie ‘’miroir’’
 ‘’naka’’ désigne  l’intérieur de quelque chose
 ‘’no’’ exprime l’objet déterminé
 
Donc ici, on a en inversant l’ordre des mots ‘’actrice’’  / ‘’de’’ / ‘’intérieur’’ / ‘’de’’ / ‘’miroir’’, soit ‘’actrice dans miroir’’.
En bon français, étant donné que le sujet et le lieu sont déterminés, on utilise de préférence les articles définis d’où la traduction finale ‘’ (L’)actrice dans le miroir ‘’ 
 

4) Les titres non traduits du CD Cinema 3

 
Dans l’ancienne FAQ de CyberFred (la 2.09 du 26 mars 2003), les titres 4 et 5 du CD Cinema 3 (VICL-8172) étaient laissés en titres inconnus.
 
Pour le titre 4, c’est
おまじないに似た言葉
 
soit avec l’aide d’Aruchesute
おまじない       似た   言葉
omajinai     ni   nita   kotoba
 
omajinai : un bon sort
ni : particule indiquant la position
nita
: passé de niru (ressembler)
kotoba : mot
 
qu’on peut traduire en français par Un mot qui ressemblait un charme bienfaisant
ou Un mot pareil à un charme bienfaisant
 
Pour ma part, j’avais bien identifié les 8 premiers kana おまじないに似た mais pas les deux derniers kanji 言葉
 
En utilisant le site de Jim Breen, la traduction (incomplète) en anglais est Good-luck charm, the same
Il manque simplement word pour kotoba, soit Good-luck charm, the same word
 
Pour le titre 5, c’est
侵略者の夜
 
侵略者                  
shinryakusha no yoru
 
shinryaku : aggression, invasion 
shinryakusha : aggresseur, envahisseur
no : particule indiquant la possession ou la dénomination
yoru : nuit, soirée
 
qu’on peut traduire en anglais par Night of agressor et en français par Nuit de l’agresseur
 

5) Identification de dates et références d’oeuvres d’Izumi Matsumoto

 

5.1 Apples

 
Cette oeuvre est présente dans le CD-ROM Comic-on n°1 (1996) et également dans le Graphic Anthology.
Mais le style rappelle celui de la fin du manga de KOR (1988). 
CyberFred a ainsi demandé le 25 juillet 2004 sur le forum de KOR comment dater Apples.
 
La réponse se trouve sur la page bibliographique située à la fin du Digital Short Contents.
Il y est marqué
Apples
スーパージャンプ - 1988 6
soit
Apples
Suupaa Jannpu - 1988 toshi 6 gou
c’est à dire
Apples
Super Jump - année 1988 numéro 6
 
Le Super Jump étant mensuel à cette période, d'après les informations du Wikipédia japonais.
Le numéro 6 correspondrait au 6ème mois soit juin.
 
Izumi Matsumoto a prépublié KOR dans le Weekly Super Jump (WSJ) entre le  26 mars 1984 et fin 1987 (plus précisément entre 1984 numéro15 et 1987 le numéro 42)
 
D’après les informations sur Sesame Street disponibles sur le site d’Itono Taisuke
http://www.itono.com/kor/sesame.html
 
Nous avons respectivement pour les 3 volumes les publications et prépublications suivantes : 

Vol.1 : ISBN 4-08-858261-6 C0379 P600E (-> 600 Yen) Feb. 15 , 1990 / 203p
Monthly Super Jump 1988 Nov.(= the first number) - 1989 May , 1989 Aug

Vol.2 : ISBN 4-08-858262-4 C0379 P600E (-> 600 Yen) Nov. 15 , 1990 / 201p
Monthly Super Jump 1989 Sep - 1990 Apr

Vol.3 : ISBN 4-08-858263-2 C0379 P600E (-> 600 Yen) Apr. 24 , 1992 / 241p
Monthly Super Jump 1989 May Jul Aug Sep Nov , 1990 Jan
Super Jump 1991 No.2-4
 
Ainsi Apples est la première oeuvre publiée d’Izumi Matsumoto après KOR.
 

5.2 L’épisode 158

 
CyberFred avait initialement parlé de cet épisode 158 sorti en septembre 1999, lors d'une édition spéciale de la revue "Oh Super Jump".
 
Or dans le Graphic Anthology (p101), ces deux planches (p46 et 47) sont référencées
週刊プレイボーイ - 1999  44  et daté du 1999.11.2 (2 novembre 1999)
 
週刊        プレイボーイ
Shûkan    Purei    -  bôi
soit
Weekly     Playboy, ici le n°44 de l’année 1999
 
Cela montre la dérive hentaï de KOR destiné à un public plus âgé (les adolescents qui ont grandi).
 
Aruchesute a même traduit dans la table des matières de ce magazine
きまぐれ   オレンジ   ロード -      特別       
Kimagure orenji      rôdo   -  tokubetsu hen
soit
Kimagure Orange Road – chapitre spécial
 

5.3 Les autres oeuvres du site Comic-On

 
Sur la page consacrée à Izumi Matsumoto sur le site japonais Comic-On, on peut accéder aux différentes oeuvres du maître.
 
http://www.comic-on.co.jp/matsumoto/index.html
 
On y trouve
- Kimagure Orange Road
   きまぐれ     オレンジ   ロード
  Kimagure   orenji     rôdo     
 
- Shin Kimagure Orange Road (le nouveau KOR)
          きまぐれ      オレンジ    ロード
  Shin   Kimagure   orenji     rôdo     
 
- Sesame Street
    せさみ    すとりーと
   sesami     suto rii   to
 
- EE
  (directement écrit en caractères de l’alphabet latin)
 
- Bakumatsu rashamen musume joushi
  幕末              綿羊                        情史
  幕末 : bakumatsu, fait référence aux derniers jours du shogunat Tokugawa, fin de l’ère Edo
  綿羊 : menyou, soit un agneau mais la traduction officielle est un terme plus péjoratif rashamen, soit la concubine d'un étranger
(les kanji peuvent avoir plusieurs sens et c'est le contexte qui permet de connaître le sens exact)
   : musume, soit fille (rapport familial)
  情史 : joushi, qualifiait une histoire d’amour pendant la dynastie Ming

La transcription en hiragana est :
ば く ま つ ら し ゃめ ん じ ょう し
  ba ku ma tsu ra sha - me n ji ou shi
 
- Kappa     to       the   teacher
  カッパ・トゥ・ザ・ティーチャー
   C’est écrit en katakana
    Ka p pa   tu     za     ti i    chya a
 
-  Angel Graffiti
   エンジェル      グラフィティ   
     en  je    ru       gura   fi   ti
 
-  Toki no densetsu
              伝説
     : toki, temps, heure, occasion, moment
     : no, particule indiquant la possession ou la dénomination
   伝説 : densetsu, tradition, légende
    ici La Légende des Temps 
 
-  Black Moon
  (directement écrit en caractères de l’alphabet latin)
 
Retour à la page principale de KORiginal